A Angers, Bliss pour les enfants du service onco-pédiatrie

Les enfants du service d’onco-pédiatrie du CHU d’Angers peuvent bénéficier de Bliss pendant leur hospitalisation depuis le 15 mai.

En début d’année, nous rencontrions l’Etoile de Martin, une association reconnue d’intérêt général qui soutient la recherche sur les cancers pédiatriques et offre des moments de bien être aux jeunes enfants malades. De cette rencontre est né le souhait de collaborer ensemble pour offrir des moments de bien-être aux enfants avec Bliss.

 

Comme l’Etoile de Martin, l’Effet Papillon et Bliss sont nés suite à des expériences de proche de patient et ces vécus nous ont fait prendre conscience de l’importance d’organiser des moments de bien-être afin de s’échapper de l’hôpital et de la maladie.

A la fin de l’année 2017, nous rencontrions deux médecins du service d’onco-pédiatrie, respectivement responsables du service immunologie, hématologie et onco-pédiatrie et médecin douleur soins palliatifs et soins de supports pédiatriques. Les  médecins ont pensé que Bliss serait une solution très intéressante pour les enfants du service.

Pour proposer des distractions aux jeunes patients, le service est équipé d’un chariot d’activités qui permet d’offrir des loisirs différents aux enfants en fonction de leur âge. Cela peut être des peluches, des marionnettes, des jeux, des livres ou encore des tablettes.

Bliss a rejoint le chariot d’activités et pourra être proposé aux enfants pendant des soins anxiogènes et/ou douloureux tels que des ponctions, pansements ou des biopsies. La solution pourra aussi être proposée pour leur amener une bulle de détente et d’évasion pendant leur hospitalisation.

La réalité virtuelle a la capacité de tromper le cerveau et peut ainsi permettre d’améliorer significativement la prise en charge des petits et grands enfants.

Une clinique de pédiatrie avec qui nous collaborons nous rapportait son utilisation de Bliss auprès d’un jeune trachéotomisé (incision chirurgicale de la trachée) lors d’un changement de canule. Habituellement, pour ce soin, le jeune devait prendre des médicaments à base de morphine (douleur) et des anxiolytiques (anxiété). Avec l’utilisation de Bliss pendant le soin, il n’avait plus besoin de ces médicaments : son soin se passait mieux et il n’était plus angoissé.

Nous sommes très fiers et heureux de savoir que Bliss pourra bénéficier aux enfants du service d’onco-pédiatrie du CHU d’Angers, là où tout a commencé en tant que proche de patient il y a 10 ans, en service d’hématologie.

Un immense MERCI à la merveilleuse association l’Etoile de Martin qui fait un travail admirable pour soutenir la recherche* sur les cancers des enfants et qui offre des moments de bien être aux jeunes malades. Le slogan de l’association est « Espérer et grandir sans cancer », n’hésitez pas à les soutenir, vos dons seront utilisés concrètement ! Pour se faire, cliquez sur ce lien.

 

Quelques chiffres sur les cancers pédiatriques :

  • Le diagnostic de tumeurs cancéreuses concerne près de 2 500 nouveaux cas chaque année en France, dont la moitié chez l’enfant de moins de 5 ans et 700 chez les jeunes de 15 à 18 ans.
  • La recherche a beaucoup avancé ces 30 dernières années, permettant de guérir davantage de jeunes patients, d’améliorer la qualité de vie pendant les traitements et de réduire les séquelles. Mais si 75% d’entre eux guérissent500 décèdent chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *